Les ruchers

Emplacements Imprimer

Les ruches sont partagées paritairement entre le Maine-et-Loire et la Vendée. Plus de la moitié des ruches de Vendée sont installées sur Noirmoutier. L'exploitation compte près de 300 ruches.

Le débroussaillage des ruchers est effectué mécaniquement, sans traitement herbicide. Une vingtaine de ruches par emplacement en moyenne, ce qui optimise les potentialités du milieu et rationalise les déplacements. Certains n'en supportent qu'une dizaine seulement.


Nous sommes toujours à la recherche d'emplacements. Si vous pouvez nous en proposer un, contactez-nous. Merci d'avance

Un bon emplacement, c'est quoi?

- accessible par camion, à l'abri des vents de nord, et d'ouest. plein air ou semi ombragé. n'attirant pas trop les regards.

- distances de sécurité : avec une haie de plus de 2 m de haut, 30m du voisinage au moins.

- entretien assuré du rucher, et cadeau de quelques pots de miel en fin d'année. 

Quelles zones ?

- forestière, pour le châtaignier, les tilleuls. Les parcs de chateaux peuvent également convenir.

- grande culture pour le sarrasin.

- prairies sauvages, souvent le long de la Loire et des rivières, en zones inondables impropres aux cultures.

- colza, tournesols, de préférence sud Vendée ou sud Maine et Loire.

- Toutes les petites productions succeptibles de mieller nous intéressent : cerisiers, carotes ou chicorées à fleurs, luzerne à graine, etc.  

jachere pour les abeilles

remonter en haut de la page

Transhumances Imprimer

les ruches sont transhumées 2 ou 3 fois dans l'année selon les périodes de floraisons et les secteurs.

Cela s'effectue de nuit, par camion. C'est un moment très éprouvant physiquement, mais très riche en sensations !..

Vous avez la route pour vous, les effluves de chaleurs et les odeurs de foins ou autres toujours plus fortes la nuit. Dans le camion, le ronron d'une cinquantaine de ruches, et les odeurs de miel ou d'activité qui s'en dégagent. Trajets de 30 à 120 km entre les emplacements selon les cas.

remonter en haut de la page